US Beaurepaire handball

Association reconnue d'intérêt général

Publicité

< | >

Zoom sur: La Section Arbitrage

Publié le 19 septembre 2021

Première d'une série de gros plans, nous mettons aujourd'hui en avant la section arbitrage. Entretien avec Zoé Arnaud, référente arbitrage du club, au moment où elle s'apprête à siffler son premier match de pré-nationale..

Zoé, quelle est ton expérience en arbitrage, et quelle est ta fonction actuelle au sein du club ?

J'arbitre depuis près de dix ans, je suis aujourd'hui Juge Arbitre T2, qui est le deuxième grade régional. C'est ma première saison en tant qu'arbitre senior, et j'espère bien progresser encore. Au club, je suis en charge d'organiser la formation des jeunes arbitres, ainsi que leur désignation et leur suivi pour les matchs à domicile. Je dois aussi m'assurer que les arbitres plus expérimentés continuent à suivre les formations proposées par la Ligue.

Justement, comment se porte la section arbitrage du club à ce jour ?

Plutôt bien, le club est parmi les plus représentés régionalement, avec aujourd'hui cinq arbitres T2, et de nouveaux sont en passe de nous rejoindre. Ils m'aident pour les suivis et la formation des jeunes. Nous avons une grosse base de JAJ club (Juge Arbitre Jeune), parmi lesquels se détachent aujourd'hui Lison Charpail et Noah Sulpice, JAJ T2. Nous cherchons toujours à recruter et faire évoluer ce groupe. Des formations en interne sont d'ailleurs prévues courant Octobre, avec le soutien de la Ligue qui pourra nous dépêcher un formateur pour les JAJ confirmés.

L'arbitrage est souvent considéré comme un rôle difficile, voire ingrat. Pourquoi donc arbitrer ?

Pas d'arbitre, pas de match ! Mais pas seulement: pour le club il s'agit de répondre à des obligations règlementaires tout d'abord, et aussi de mettre en avant des valeurs éducatives avec la labellisation de notre école d'arbitrage. Un jeune joueur qui arbitre améliore bien sûr sa connaissance des règles et cela lui rend service sur le terrain, mais pas seulement: la pratique de l'arbitrage permet aussi de progresser sur des aspects plus larges comme la gestion du stress, le rapport aux autres et la prise de décisions. Même s'il ne doit pas devenir arbitre adulte ensuite (et il est vrai que peu sont ceux qui complètent ce cursus), le passage dans cette fonction est réellement formateur.

En conclusion, que souhaites-tu pour cette saison ?

Personnellement, j'aimerais avoir l'occasion de siffler en binôme, ce qui me permettrait sûrement de progresser en Ligue. Et pour le club, je souhaite pouvoir attirer un maximum de jeunes vers l'arbitrage car c'est une formation qui apporte réellement un plus au joueur comme à l'individu.

 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?